Europe solidaire...
Europe citoyenne !

Home
Cycle de conférences
New Deal for Europe
Débats
Bibliothèque
Salle de presse
Qui sommes-nous ?
Partenaires
Archives

October 2012

EU awarded Nobel Peace Prize for its long-term role in uniting the continent

C’est avec une immense fierté que les employés des institutions européennes ont appris que le prix Nobel de la Paix a été décerné à l’Union Européenne, c'est-à-dire à la construction européenne.

«L'UE contribue à promouvoir la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'Homme en Europe», a déclaré le président du comité Nobel, Thorbjoern Jagland.

L’UE a réconcilié les peuples européens déchirés par deux guerres mondiales, puis séparés par un rideau de fer. Depuis 1958, il est désormais impensable que les pays qui constituent l’UE en viennent à régler leurs différents par la force. Ce n’est pas une mince victoire, même si cela paraît si naturel que les nouvelles générations l’oublient.

Dès l’origine, l’UE avait non seulement pour objectif de maintenir la paix mais aussi de créer les conditions de la prospérité dans le respect de valeurs, rappelées par le traité de Lisbonne :
"L'Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d'égalité, de l'État de droit, ainsi que de respect des droits de l'homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités. Ces valeurs sont communes aux États membres dans une société caractérisée par le pluralisme, la non-discrimination, la tolérance, la justice, la solidarité et l'égalité entre les femmes et les hommes."
Traité de Lisbonne (art. 1)

La construction européenne n’est pas achevée, loin de là, et la crise actuelle le rappelle. La prospérité et la solidarité restent à construire, à maintenir, à garantir, à approfondir. La survie de l’UE est en jeu. Le maintien de ses acquis aussi.

De toutes parts monte l’eurosceptiscisme. Il serait arrogant d’ignorer le péril. Les jours précédant l’attribution du prix Nobel ont vu des extrémistes grecs accueillir la Chancelière allemande avec des croix gammées et des uniformes nazis. En France, un politicien nationaliste a osé comparer le vote des députés approuvant un traité européen au vote des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.

L’UE a assuré la paix, mais elle doit maintenant trouver une nouvelle mission au service de ses citoyens : approfondir un espace de justice sociale et de développement économique durable et harmonieux.

Or, cette mission est aujourd’hui compromise par des appels à l’austérité et, dans certains pays, à la destruction des garanties sociales. S’il est légitime de rétablir une gestion saine des finances publiques nationales, il est indispensable d’utiliser l’UE comme l’outil qui permet d’investir et de préparer le retour à une croissance saine. Il est maintenant temps de reconnaître la nécessité d’une UE qui gèrerait de façon plus démocratique, au niveau de l’Union, une convergence économique, monétaire et fiscale. L’UE doit disposer d’un budget propre, suffisamment significatif en volume pour investir afin de retrouver le dynamisme économique.

Le personnel des institutions reconnaît que l’attribution du Prix Nobel est autant une récompense qu’une invitation à continuer la construction européenne au service de ses citoyens. L’Union Européenne a donc besoin d’une fonction publique forte, compétente, indépendante et efficace. C’est pourquoi les projets actuels qui l’affaibliraient, ou qui la détruiraient, sont absurdes et contre-productifs.

Saisissons l’attribution de ce prix Nobel comme l’occasion d’en finir avec les doutes, les idées fausses et les démarches autodestructrices. Recréons l’envie d’Europe.

Acceptance speech

“From war to peace: a European tale”: Nobel Peace Prize Lecture on behalf of the EU by President Van Rompuy and President José Manuel Durão Barroso on Oslo, 10 December 2012

Message from the President of the Commission to all Commission Staff

Dear colleagues,
It was with great emotion that I received the news of the award of the Noble Peace Prize to the European Union. It is a great honour for the European Union to be awarded the 2012 Nobel Peace prize by the Nobel Peace prize committee.
I am particularly proud of the role that the European Commission has played in shaping a new and strong Europe. All the people that have worked for this institution over the last 60 years can see this as their award, for the commitment and work that they have delivered on behalf of Europe. You can all be proud today.
It is justified recognition for a unique project that works for the benefit of its citizens and also for the benefit of the world.
We must never forget that at its origins the European Union brought together nations emerging from the ruins of the devastating 2nd World War and united them in a project for peace, built on supranational institutions representing the common European interest.
The European Union, starting with the European Community, has reunified countries split by the Cold War, and made it around values of respect for human dignity, freedom, democracy, justice, the rule of law and respect for human rights.
Through its transformative power, the European Union was able, starting from six countries to reunite almost all the European continent. These values: freedom, democracy, justice, the rule of law and respect for human rights are the ones that people all over the world aspire to. These are also the values that the European Union promotes in order to make the world a better place for all. We are proud that the European Union is the world's largest provider of development assistance and humanitarian aid and is as also at the forefront of global efforts to protect our planet through the fight against climate change and to promote global public goods.
The award today by the Nobel Committee shows that in these difficult times the European Union remains an inspiration for countries and people all over the world and that the international community needs a strong European Union.
The Nobel Peace Prize Committee and the international community are now sending a very important message to Europe that the European Union is something very precious, that we should cherish it for the good of Europeans and for the good of the entire world.

José Manuel Barroso

Other reactions

Comments by President of the European Council Herman Van Rompuy following the announcement of the 2012 Nobel Peace Prize

Declaration of the Chairman of the European Parliament

Message officiel de Jacques Delors, Président fondateur de Notre Europe, Président de la Commission européenne de 1985 à 1985:

Ce prix Nobel de la Paix constitue une immense satisfaction pour les pères fondateurs de l’Europe et les millions de militants qui œuvrent pour la compréhension mutuelle entre les peuples et leur association en vue du bien commun au service de la Paix .
C’est aussi un message d’encouragement pour nos peuples et nos gouvernements parfois assaillis par le doute et les vents contraires des populismes et des nationalismes étroits.
Il faut y voir aussi un signe pour le monde entier à la recherche difficile de règles communes permettant à la liberté de s’épanouir partout en ouvrant les voies d’un développement humain, économique et social accessible à tous. C’est dans ce sens que les règles de vie communes établies par l’Union européenne peuvent servir de références pour des règles mondiales.
La construction européenne n’a jamais été un long fleuve tranquille. Mais elle a toujours surmonté les crises grâce à de nouvelles avancées vers plus de coopération et de solidarité entre les peuples. Ce Prix Nobel de la Paix nous incite à poursuivre l’œuvre historique avec clairvoyance et courage.

EUR ACTIV : EU awarded Nobel Peace Prize for reconciling war-torn continent

Civiliser la guerre ?

Reuters


Page modifiée le 23 novembre 2015

Nous contacter       Webmaster